1. SCORAMIDE - SCORAMIDE PLUS UNE COMPOSITION ORIGINALE :

SCORAMIDE - SCORAMIDE PLUS ne contiennent pas de molécule de synthèse et ne sont pas répertoriés comme produits phyto-sanitaires, mais comme engrais.

Contrairement aux engrais classiques dont l’azote est souvent issu du gaz et qui contiennent donc du soufre, l’azote de la SCORAMIDE - SCORAMIDE PLUS est constitué de Cyanamide de chaux riche en oxyde de calcium (CaO).

La cyanamide de chaux est fabriquée à partir de produits naturels : de la pierre calcaire, du charbon et de l’azote tiré de l’air que nous respirons.

Au contact de l’humidité l’azote de Scoramide se libère progressivement dans le sol.

Il est de ce fait peu lessivable par les pluies limitant ainsi la diffusion des nitrates dans la nappe phréatique.

3. SCORAMIDE - SCORAMIDE PLUS ENGRAIS COMPLET EST PLUS ECONOMIQUE ET PLUS FACILE D’UTILISATION

Comparé au sulfate de fer ou à la chaux vive, SCORAMIDE SCORAMIDE PLUS s’avère être le fertilisant le mieux  adapté à l’entretien des pelouses et des potagers :

A) SCORAMIDE - SCORAMIDE PLUS COMPARE AU SULFATE DE FER :

Les produits homologués anti-mousse, contenant du sulfate de fer, ont l’avantage d’être peu onéreux à l’achat.

Mais ils présentent également de nombreux inconvénients :

1) Le cycle d’acidification du sulfate de fer :

Si dans un premier temps le soufre  du sulfate de fer va brûler la mousse, dans un second temps il va  acidifier le sol. Or la mousse est une plante qui pousse de préférence dans les sols acides. Le remède est donc pire que le mal.

Il est alors nécessaire de corriger le pH par l’apport d’amendement calcaire puis d’apporter un fertilisant.

Chaque épandage doit être espacé d’au moins 3 semaines sinon l’action du sulfate de fer et celle de l’amendement calcaire s’annulent.

Le calcul est rapide:

- coût d’un sac de sulfate de fer + coût d’un sac d’amendement calcaire + coût d’un fertilisant nécessitant 3 épandages  réalisés sur  3 semaines

  ou

- coût d’un sac d’engrais anti-mousse + coût d’un sac d’amendement calcaire nécessitant 2 épandages à 3 semaines d’intervalle

En un seul épandage Scoramide - Scoramide Plus apportent à la fois l’amendement calcaire qui limite le retour des mousses et le fertilisant nécessaire à la pelouse pour un prix nettement inférieur.

2) Le sulfate de fer peut présenter un danger pour les animaux :

Produit chimique de synthèse, sa toxicité est immédiate par action caustique au niveau digestif et hépatique et présente des risques de mortalité non négligeable par élévation du taux sanguin en ferritine. (Docteur Vétérinaire  Marc Hervé- La Queue-Lez-Yvelines)

3) Le sulfate de fer tache les dallages.

Scoramide ne tache pas les dallages.

4) Le sulfate de fer interdit le compost des tontes de gazon mélangées à des mousses noircies et sèches.

Scoramide accélère la minéralisation des déchets  verts .

B) SCORAMIDE - SCORAMIDE PLUS COMPAREE A LA CHAUX VIVE :

Contrairement à la chaux vive SCORAMIDE - SCORAMIDE PLUS remontent le pH en douceur.

La chaux vive est parfois préconisée pour  remonter le pH des potagers dont le sol est acide ou pour  éliminer les mousses des gazons :

S’agissant d’un produit caustique elle permet en effet dans les terres argileuses de réagir avec l’argile (floculation) ce qui modifie la structure du sol et remonte brutalement le pH.

Outre le fait que la chaux vive, contrairement à Scoramide, n’apporte aucun élément fertilisant, elle présente de nombreux risques :

1) Pouvant occasionner de graves brulures elle doit être manipulée avec précaution.

La solution résultant d’un mélange de chaux vive et d’eau provoque une réaction exothermique qui peut très largement dépasser les 100 ° C.

2) Elle peut bloquer les éléments fertilisants contenus dans le sol par une remontée trop rapide du pH.

3) En modifiant brutalement le pH elle perturbe la vie microbienne.

4) « la chaux fait la fortune du père et la ruine du fils ».

Le vieil adage reste vrai : l’épandage de chaux vive épuise les sols en ressources naturelles et il est vivement recommandé d’augmenter l’apport de matières organiques la saison suivante.

La chaux vive c’est bien connu détruit les corps organiques dont se nourrit la faune souterraine.

5) L’utilisation de chaux vive est déconseillée dans les 12 mois qui précèdent une culture de pomme de terre.

6) Ne pas apporter de chaux vive sur du fumier ou inversement, le mélange ayant pour conséquence de volatiliser l’azote ammoniacal du fumier.


DANS TOUS LES CAS, SCORAMIDE - SCORAMIDE PLUS S’AVÈRE ÊTRE LE FERTILISANT LE MIEUX ADAPTÉ

À L’ENTRETIEN DES PELOUSES ET DES POTAGERS.

DEUX BONNES RAISONS D’UTILISER SCORAMIDE - SCORAMIDE PLUS :

© 2018 - FERTEMIS PARCS  & JARDINS - 1, Rue Neuve - 27430 ST ETIENNE DU VAUVRAY